L’arrivée de la mascotte ” Kumanon ” à Aix-en-Provence

Inconnu dans l’Hexagone mais vedette au Japon : Kumamon va visiter des sites touristiques en France, suivi par des médias nippons et les réseaux sociaux.

Depuis Miyazaki et toute la cohorte de mangakas qui irradient la culture japonaise aux quatre coins de la planète, on connaît le penchant des Nippons pour les grosses bêtes poilues (et plutôt sympas). Grosses bêtes poilues qui plaisent aussi dans nos contrées occidentales… Ajoutez à cela une puissance de feu commerciale aussi affûtée qu’un sabre de samouraï, et vous obtenez des objets de communication d’une performance inégalée. A priori, l’Aixois moyen qui voudrait faire mousser sa ville ne parierait pas un calisson sur une sorte de panda géant aux joues rouges, subtil croisement entre l’ours, le pingouin et la bite d’amarrage. Mais c’est une erreur d’appréciation. Kumamon, avec son air de ne pas y toucher, est une bombe touristique, un leader d’opinion d’une portée exemplaire : 700 000 followers sur Twitter, une expo récente qui lui était consacrée à Paris, à la Maison de la Culture du Japon… Une notoriété qui lui vaut d’être un ambassadeur de choix pour le tourisme en France des voyageurs japonais.

Ambassadeur de l’Amitié pour la destination France

“Kumamon est un réel “influenceur” qui bénéficie d’une notoriété exceptionnelle sur les réseaux sociaux et bien au-delà. Kumamon entretient, par ailleurs, des liens forts avec la France depuis 2013 en participant notamment à Japan Expo. Son voyage en France sera suivi par les médias japonais et les contenus créés lors de ses aventures seront diffusés sur Internet et les réseaux sociaux afin de générer visibilité et sympathie auprès du public japonais pour les destinations françaises” explique-t-on à la cellule “Direction attractivité et coopération internationale” de la Ville d’Aix. A la mairie, on se félicite de cette venue de la mascotte impulsée par l’Agence de développement touristique de la France, Atout France. L’ambassadeur de France au Japon, Thierry Dana, a d’ailleurs nommé Kumamon, ambassadeur de l’Amitié pour la destination France en 2017 entre les deux pays.

La tournée de la peluche, qui parcourt la France (voir ci-contre), proposera donc une étape à Aix demain. Un choix qui n’est pas anodin : “Le lien fort entre Aix et Kumamon, c’est que la bestiole est originaire de Kumamoto, officiellement ville partenaire internationale d’Aix depuis un peu plus de 5 ans maintenant. Le fil conducteur entre les deux villes durant des années aura été le don du théâtre Nô par la famille Kano en 1995…” souligne la cellule “Direction attractivité”.

Demain samedi, l’ours aux joues rouges batifolera donc à Aix : on le croisera dès 9h30 à l’atelier Cezanne, une heure plus tard sur le cours Mirabeau, en visite sur le marché aux fleurs ou encore à 15h au parc Saint-Mitre où est installé le fameux théâtre Nô. On ne pourra guère le manquer : il devrait être suivi par un groupe compact de journalistes japonais..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.