SUMI-É

Qu’est-ce que c’est le Sumi-é?

Venue de Chine, la technique du lavis apparaît au Japon aux alentours du VIIIsiècle, puis s’impose comme la peinture dominante à l’époque de Muromachi sous l’influence du zen, des célèbres paysages au lavis de la Chine des Songs et de grands maîtres comme Josetsu, Shūbun ou Sesshū . Le peintre de sumi-e modifie la dilution de l’encre, la position du pinceau, la force et la vitesse pour jouer sur l’épaisseur et la netteté des lignes ainsi que les niveaux de gris.

Le sumi-e perd de sa vigueur à la fin de l’époque de Muromachi, qui marque le retour de la peinture de genre aux couleurs éclatantes. Ses influences restent tangibles dans le style de différents peintres de l’école Kanō ainsi que le bunjin-ga, qui renoue avec la monochromie au XVIIIe siècle.

De nos jours, la peinture au lavis, qui a donné quelques-unes des œuvres les plus acclamées des arts japonais, est très intimement associée à la culture raffinée de Muromachi toute emprunte du bouddhisme zen, de même que la cérémonie du thé, le nô, les jardins secs ou l’ikebana.

PROCHAIN ATELIER SUMI-É

SUMI-E « l’art du geste vers la voie de la connaissance » animé par le professeur Mauro de Giorgi
Inscriptions obligatoires : nombre limité

・samedi 26 février N1 (10h-12h) et N2 et N3 (14h-16h)
・samedi 12 mars N1 (10h-12h) et N2 et N3 (14h-16h)

TARIF

・35€ ( membres AFJ ) / 40€ ( non membres AFJ )-matériel fourni
*possibilité d’acheter des bons cadeaux pour offrir des stages